tu veux ou tu veux pas

jeudi 19 janvier 2012

Comment assumer ses jours de flemme

Bon, faisons un point entre vraies filles que nous sommes. On a toutes (tous?) nos moments de faiblesse, surtout au niveau du style, c'est quelque chose que pour certaines, il est difficile de tenir 24h/24. Il y aura toujours un moment où la plus glamour des filles se retrouve en pyjama-jogging rose bonbon, chaussettes d'il y a dix ans aux pieds (j'en passe et des meilleures), même si elle n'ose pas l'avouer. A moins d'être une princesse pleine aux as, on aura un jogging Chanel, soit. Moi c'est plutôt gris chiné genre ultra classique avec de la moumoute au possible et surtout, pas un bout de peau qui dépasse. Le dimanche par exemple, ou le matin quand on a pas trop envie de se lever plus tôt pour travailler. Je sais, on est jeudi.
Mais ces jours là, il y a un certain nombre de règles à respecter, ce qui rend notre vie finalement pas si libérée que ça:

1. Evitez surtout de passer devant une glace. Ça vous fera l'effet du jogging dans un catalogue de vpc en pire.

2. Profitez-en pour prendre soin de vous (et ne pas entretenir la rumeur qui maintient que les français ne se lavent pas - si si c'est vrai.)

3. Donnez vous des objectifs, du genre, découvrir telle série, apprendre à utiliser photoshop, faire un gâteau au chocolat (c'est stratégique), finir ce bouquin, et toutes les petites choses que vous savez faire de vos dix doigts, du moment que ça ne vous demande pas trop de travail post-carnage.

4. Éloignez vous des jeux vidéo. Ça peut devenir malsain.

5. Restez en contact permanent avec votre trousse de vernis à ongle.

6. Profitez-en pour faire un tri dans votre dressing, et tout réessayer.

7. Ne restez pas collée à votre téléphone, mais assurez vous de savoir où il est en cas de dé-socialisation aiguë.

8. Faites la liste de toutes vos qualités, sans être modeste.

9. Projetez-vous! (non pas par la fenêtre)

10. Si vous avez un chat, profitez-en!

Eh bien je l'assume et je fais les louanges de la flemme. C'est vital, nécessaire, ça participe à notre bien être psychologique et ça nous permet de faire plein de choses, ou absolument rien. Et ça, c'est foutrement appréciable.

Et vous? Dites-moi ce que vous faites pour assumer!

<3



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire