mercredi 21 septembre 2016

Finds #1


http://ripandtan.jennikayne.com/three-staple-holiday-outfits-by-stylist-jessica-de-ruiter/


Browsing the internet must be the favorite activity of any 20's century child. Just because you're not totally born-with-an-ipad-glued-in-your-hands and you can still enjoy possibilities and endless offering that internet can give you without forgetting the outside world. 

I'm part of this crew and sometimes I stumble across things that I can't just keep for myself. Sure you could find it on your own since it's not taken from any website ending by .unknown or .lost but that's also why I created this blog, keeping a bit of memory for you and for myself to read back when I'll (you'll) grow older (!).

The thing that always made me crazy just looking at it is fur. Feeling offended ? Animal rights' fighters you can go your way for the moment, but you would totally make my day offering me a well crafted fake fur. Part of the ugly shoes family, these Brother Vellies shearling mules (so much goodness in those last two words) are pure necessity. Paired with silky luxurious indoor clothes, there is not any doubt anyone could end up with expensive tastes. Off the paths. Or only stony ones (are you following me ?).

http://ripandtan.jennikayne.com/three-staple-holiday-outfits-by-stylist-jessica-de-ruiter/






Second thing has also to do with hair, but we are talking about good old human hair, your own, well attached to your scalp. No need to remind you, I'm more about natural hair, even if I had californian highlights for a long time, I tend to let it go. But minimalism has its own implements and I'm pretty convinced by thin barrettes as much as I am with textured waves. Understand : totally. 



The last (but not least) object of desire of the moment is this arty pleated top (I dare you to combine both -pleats and arty prints- everyday), surely more affordable than the two first, thanks to the art director of Monki for their 10 years aniversary collection. Make it fun !



// Se promener sur internet est sûrement l'activité favorite de tout enfant né dans les années 90. Parce qu'ils n'ont pas été fournis avec une tablette dans les mains, et qu'ils peuvent encore apprécier les possibilités que leur offre internet sans se couper du monde réel. Je fait partie de ce groupe là et je tombe souvent sur des choses que je ne peux simplement pas garder pour moi même. Ce sur sûrement des choses que vous pourrez aussi trouver par vous même car elles ne proviennent pas d'un quelconque site en .inconnu ou .perdu, mais c'est aussi pourquoi ce blog existe, pour nous garder un peu de lecture, à vous et moi, dans le futur. 

La chose qui m'a toujours affolée (dans le sens hystérique du terme) c'est la fourrure. Passez votre chemin pour le moment défendeurs du droit des animaux, ce que je dis ne doit sûrement pas vous plaire, mais je serais heureuse aussi si vous m'offrez une fausse fourrure tellement bien faite qu'elle paraît vraie. Ces mules en poil de mouton (tant d'amour dans ces deux mots) de la marque Brother Vellies sont une pure nécessité. Portées avec un ensemble d'intérieur soyeux, soyez sûrs de tomber dans le cercle des goûts de luxe. Un peu hors sentier, voire plutôt sur un sentier montagneux (vous me suivez?).
La seconde chose aujourd'hui a aussi à faire avec les poils, mais il s'agit là de bon vieux cheveux humains, vos propres cheveux, bien accrochés à votre cuir chevelu. Inutile de vous rappeler que je suis plutôt pour le port des cheveux au naturel, même si j'ai longtemps eu des balayages, je tend à laisser tout ça aller. Mais le minimalisme a ses propres accessoires et je suis plutôt convaincue par ces fines barrettes -autant que par les "beachy waves", c'est à dire, totalement.
Le dernier objet de désire du moment est cette blouse plissée arty (je vous défie de porter cette association tout les jours pendant une semaine), sûrement plus abordable que les deux premiers objets grâce à la directrice artistique de Monki pour leur collection anniversaire. Portez un peu de fun ! 


Find me on... INSTAGRAM a
nd FACEBOOK

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire