jeudi 20 octobre 2016

The french come-back


"Kate Moss IV" (Kate Garner, 90's), Bonnie and Clyde (Arthur Penn, 1967), Gucci pre-fall 2016, Vogue Italia (Peter Lindbergh, October 1997), Gucci for Net-a-porter (2016)


The fall 2016 fashion come-back is like la cerise sur le gâteau, definitively French. It demanded a year to the average woman to adopt it again, but maybe tomorrow it will already fade. From last fall, Gucci is playing a ... Game and try to convert ourselves to this retro hat, the French beret. All tastes are into nature, just have fun ! You can wear it uncoordinated -better- and from the most original to the most minimalist for the purists and today you can wear it both at first or second degree. The beret has this je ne sais quoi very Parisian yet it was stolen from French peasants. Some of its martial or political background may not convince you but this time it has to be worn with femininity !
More arguments ?
//
Le come-back de cet automne est définitivement frenchy. Il a fallut une année pour que la tendance se ré-installe chez madame tout le monde et demain elle sera peut être déjà morte, mais depuis l'automne dernier Gucci nous tend la carotte avec un jeu rétro bien léché (qui pour cet automne a évolué en couvre-chef mi-postillon mi-chapeau melon), le bon vieux béret. Il y en a pour tout les goûts, et on peut le porter non coordonné -c'est presque mieux-, original (Kodak?) ou simplissime pour les minimalistes puristes. Au premier ou au second degré, portez le comme vous voudrez.
Le béret a cette petite touche à la française qui plait tellement, faussement coincée, que les parisiennes ont inventé en piquant l'accessoire aux paysans de province. Notez qu'il eut certaines attributions martiales ou politiques et que penser à un Jean Gabin féminin ne vous séduit peut être pas sur le coup,
mais cette fois, il se porte résolument féminin !
Avez vous besoin de plus d'arguments ?


Find me on... INSTAGRAM and FACEBOOK

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire